Les Grandes Filles Mode'lles

Futile, utile, bien dans ta ville

29/10/07

"Popular" (Nada Surf)

Ou comment je me livre à une analyse sociologico-harico-blogienne de la notion de "tag" Aujourd'hui, c'est fête. Aujourd'hui, c'est bonheur, aujourd'hui je suis aussi contente que lorsque j'ai perdu ma première dent de lait : j'ai été taggée. Cherchez pas ça dans votre gros Petit Robert, il  s'y est pas encore mis. *"Tag", n.m, veut dire "questionnaire qui tourne de blog en blog et qui fait c**** en général celui qui le reçoit". Un peu comme ces fichues chaînes de l'amitié que tu déclenchais la fin... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:06:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

12/10/07

"J'me voyais déjà" (Charles Aznavour)

Où on parle de la mode de mes murs et de François Bayrou parce que Jean D'Ormesson est déjà pris Si le regretté Jacques Martin me demandait maintenant, sur mon plot rose chamallow, "qu'est que tu veux faire quand tu seras grande", sans hésiter je répondrais, malgré la présence si déstabilisante de M. Pokora dans mon dos (bah ouais, ce serait l'invité du jour) : " je veux faire Valérie Damidot". (Vous : Ohhhh, elle veut pas être Joanna Preiss?") Ben nan, elle veut pas être Joanna Preiss, elle l'est déjà dans... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
08/10/07

"Tell me I'm wrong" (Eskobar)

Blogueuses, blogueur(s), Gaspard U., Daria A., on nous ment, on nous spolie. Jusqu'ici, j'ai toujours reconnu qu'Angelina Jolie était jolie. Que la Grande Sophie était bien grande, que Ségolène Royal n'avait rien d'une manante. Mais quand je suis entrée pour la 1re fois dans le Bon Marché, rive gauche à Paris, je me suis dit qu'il y avait sévère entourloupage sur la marchandise. Que les gants en laine sans marque à 70 euros, c'était un peu nous faire prendre du pâté Hénaff pour de la terrine du Barry. Soit, d'une Marie-Peggy je... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
03/10/07

"Maman a tort" (Mylène Farmer)

Ou comment il est question tout de go de ma mère, Sandro, Robocop et la 4e Dim'ension Une journée avec ma mère, beaucoup ne s'en relèverait pas. La 7e compagnie, nenni, de la gnognotte à côté. Apocalypse now puissance 10, Super Mom, avec la charge des hélicoptères et tout le tintouin, voilà, vous y êtes. Aussi, quand ma Man' chérie m'a demandé, avec son plus beau sourire du dimanche : "Tu m'emmènes à la vente Sandro chez NGR?", j'ai d'abord blêmi. Dégluti. Souri. Réfléchi. Puis mes yeux ont échoué sur la parure Dim Osmose... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
26/09/07

"Old Times" (El Presidente!)

Rien ne va plus dans mon si grand monde. Il y a peu, je vous narrais mon incursion dans les boutiques pour homme, et me voilà désormais avec un sac de monsieur au poignet. L'amour du risque ("Jonathan et Jennifer, les justiciers milliardaires", comme ça c'est fait) chevillé au corps, j'ai poursuivi mon exploration de mes fashion interdits. Samedi, je me suis hasardée dans une boutique de fripes, et me voilà désormais avec un sac de mémé à l'épaule. Ma révolution porte un nom : Omaya*. Les fripes et moi, on a toujours eu... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:05:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
10/09/07

"I can't wait to meetchu" (Macy Gray)

Ou comment trois filles, une journée shopping, plusieurs possibilités 13h31 : J'ai failli ne pas rejoindre les filles. Le sosie de Jude Law en face de moi dans le métro. Rapide évaluation  pour/contre : shopping ou Jude Law, Jude Law ou shopping. J'opte pour le shopping parce que je suis une fille bien et que je drague pas dans les transports en commun, c'est bien trop common people selon Femme actuelle. 13h32 : Rendez-vous métro Filles du Calvaire, pour une journée entre meufs, ça s'invente pas. Clac clac la bise, la Fée a un... [Lire la suite]
Posté par Gall à 00:42:00 - - Commentaires [51] - Permalien [#]

04/08/07

"L'horrible bye-bye" (Alain Souchon)

Huit jours sans mails, huit jours sans shopping, huit jours... sans vous. J'ai fait ce que j'ai pu cette semaine mais là où je vais dès aujourd'hui, vraiment, je n'aurai pas le courage de blogger, piscine et sable fin seront à mes pieds. Je vous souhaite donc une très belle semaine. Quant à moi, sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés m'appelleront... Lolita. Top et short Collection Lolita Lempicka pour Etam
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
25/07/07

"I've got you under my skin" (Frank Sinatra)

Tout le monde peut avoir ma peau. Mais pas tout le monde la veut, c'est ça le problème. Car je l'avoue, je n'ai pas la peau zéro défaut au naturel, la peau de la fille saine qui mange ses cinq fruits et légumes par jour (et qui croque la pomme de ses belles dents blanches), la peau de la fille Nivéa, là. Oui, cette gourde qui sautille dans les escaliers avec ses cheveux lavés à la TNT, vous voyez? Mais ce n'est pas parce que j'ai des défauts que je suis mal dans ma peau pour autant. C'est pourquoi vous ne me verrez JAMAIS avec du... [Lire la suite]
Posté par Gall à 11:55:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
04/07/07

"The Story of Beauty" (Destiny's Child)

La vie est injuste, parfaitement. J'en veux pour preuve ces deux créations de Dame Nature. Enfin, surtout deux créations de stylistes différemment inspirés, dirons nous, par cette même Nature. A ma gauche, un modèle totalement discutable : couleur (rose Barbara Cartland), forme (caniche mémé Joubert), praticité (anses pour Passe-Partout), ridicule, matière (peluche boulochée), honte. A ma droite, un petit prodige de finesse, de fronces, de cuir soyeux, de couleur délicate et de proportions idéales. Grâce au... [Lire la suite]
Posté par Gall à 12:57:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
28/06/07

"Take a look at my girlfriend" (Supertramp)

La logique voudrait qu'en ce lendemain béni d'ouverture des soldes, je partage ici mon butin, mon trésor de guerre (car oui, 8h devant les grilles du Printemps derrière trois rangs de japonaises aux voix flûtées et lunettes burberrysées, la course dans les escalators, monter, redescendre, payer, tout cela l'esprit dans les rillettes, j'apparente cela à une guerre), ma raison de vivre de la semaine. Je ne le ferai pas. Pas tout de suite, pas le temps et puis, j'attends la dernière pièce du trésor, que Coliposte me promet d'ici peu.... [Lire la suite]
Posté par Gall à 17:54:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]