Les Grandes Filles Mode'lles

Futile, utile, bien dans ta ville

25/07/07

"I've got you under my skin" (Frank Sinatra)

Tout le monde peut avoir ma peau. Mais pas tout le monde la veut, c'est ça le problème. Car je l'avoue, je n'ai pas la peau zéro défaut au naturel, la peau de la fille saine qui mange ses cinq fruits et légumes par jour (et qui croque la pomme de ses belles dents blanches), la peau de la fille Nivéa, là. Oui, cette gourde qui sautille dans les escaliers avec ses cheveux lavés à la TNT, vous voyez? Mais ce n'est pas parce que j'ai des défauts que je suis mal dans ma peau pour autant. C'est pourquoi vous ne me verrez JAMAIS avec du... [Lire la suite]
Posté par Gall à 11:55:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

24/07/07

"The real slim shady" (Eminem)

Anna W., Valérie T., Carine R. et Marie L. ont récemment signé son arrêt de mort dans leurs derniers éditos. Sans état d'âme, aussitôt porté,  aussitôt brûlé, les Cruella de nos magazines ont encore frappé. Il n'aura donc vécu qu'une grosse année et demi sur les nano-culs et autre big bootys féminins et masculins (eurk) de la planète mode, ce pauvre Cheap Monday, ce pauvre April 77, ce pauvre SLIM. Alors que la taille haute et l'évasement pelle à tarte sont désormais érigés en 11e commandement, un lundi de juillet, j'ai... [Lire la suite]
Posté par Gall à 11:41:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
23/07/07

"Who do you think you are?" (Spice Girls)

En cinq lignes, Télé 2 Semaines a ruiné ma journée du 22 juillet. Un écho gribouillé en page 5, écrit vite fait, lu vite fait, et dont les dommages collatéraux se chiffreront à :- plusieurs millions de téléspectateurs sur le carreau Casto- une tache sur mon sweat La Fée quand j'en ai lâché, de rage, mon Choco Sprit (noir, bien entendu, le chocolat au lait n'a pas droit de cité chez moi). Je vous l'annonce donc, là, sans prendre de gants (malgré les 3° dehors), parce que y'a pas de raison que vous soyiez plus ménagés que je ne l'ai... [Lire la suite]
Posté par Gall à 16:32:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
20/07/07

"What a girl wants" (Christina Aguilera)

Parce que non, je ne suis pas fille à mettre plus de 500 euros dans un sac (Paddington, Muse, Birkin et autres Speedy, vous ne serez jamais miens), parce que c'est trop, parce que c'est une moitié de salaire pour certains. Galliane, samedi 14 juillet, dans "Non, non, on ne m'aura pas"Une balade estivale un samedi après-midi de juillet, dans les petites rues sombres du Haut Marais, jolis immeubles, jolies courettes, il y fait frais, il y fait beau dans toutes ces vitrines que je m'interdis de franchir. Sauf ici. Entre des... [Lire la suite]
Posté par Gall à 15:40:24 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
18/07/07

"Mushaboom" (Feist)

Marcel Assoun, je te dois un grand merci. Autant Vanessa B., Isabel M. et autres Chie M. peuvent m'inspirer, au quotidien, dans ma vie shoppingique, autant Marcel, toi, tu éclaires ma vie de couple depuis quelques mois. Non, Marcel Assoun n'a pas inventé le shorty taille basse qui se mange, ni le faiseur de lits automatiques. Marcel Assoun a créé, en 1989, le permis à points. Et depuis quelques semaines, "je" carbure (jeu de mots automobilesque, ahaha, permis - voiture - essence) à ça pour mon plus grand bonheur. Le... [Lire la suite]
Posté par Gall à 10:51:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
16/07/07

"Ma Révolution" (Jenifer)

Ou comment j'arrive à faire cohabiter Vanessa Bruno et Arthur dans un post, dingue ! Je n'ai jamais su ce que voulait dire le mot "talon". Jamais employé. Une sorte d'interdit parfaitement intégré, comme un diabétique ne prend pas de sucre, comme un Lapon ne cherche pas le soleil, je n'ai jamais usé de ce mot dans mes discussions mode quotidiennes. Enfin, hebdomadaires, mes collègues virils et mon Brun ne goûtant que très peu mes considérations teeeeeeellement Marantes. Et donc, je ne regarde jamais les modèles à... [Lire la suite]
Posté par Gall à 11:49:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]

13/07/07

"Auteuil, Neuilly, Passy" (Les Inconnus)

Deux fois par an, mon horloge shoppingique (ouais, la même que la biologique, sauf qu'elle me coûte drôlement cher celle-là) se met en mode "alerte fin de soldes". A ce moment-là, une seule chose pour la calmer : la virée chez Franck & Fils. Oui, mesdames, demoiselles, bibiches, ce post sera un peu parisiano-centré mais merde, c'est quand même du bon plan. Franck & Fils, c'est certes le Lafayette de Marie-Charlotte, mais ça peut aussi devenir le vôtre en période de soldes. Pourquoi ? Parce que Marie-Charlotte et... [Lire la suite]
Posté par Gall à 13:12:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
11/07/07

"Skull and bones" (Cypress Hill)

Donc, je disais ... Que j'avais énormément cogité, retourné la question dans tous les sens (fraise ou tête de mort ? tête de mort ou fraise ? tête de fraise ou mort ? Bijoux ou Sophie ? 105 euros, 75 euros ou la tête à Toto? ), écouté les sages (oui, c'est vous, ça frappe pas l'esprit à première vue étant donné ce que vous faites endurer à votre CB, mais bon) et donc, je m'étais décidée... à aller voir la chose de plus près. Shine (rue de Poitou) ne proposant que des sautoirs en métal et pas du tout le modèle punkybien, je m'étais... [Lire la suite]
Posté par Gall à 19:50:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
10/07/07

"Ruby Tuesday" (The Rolling Stones)

Ou comment je vous donne un petit cours de tentation en 30 lignes On est toutes pareilles, je l'ai bien compris et cela, malgré ma minuscule ancienneté blogesque. On est toutes pareilles, on se précipite dès que l'une d'entre nous a posté quelques photos de ses dernières trouvailles, on frémit, on aime, on aime pas (cf ce ravissant message de Ludmila chez Caroline) et on le dit, et on salive. Et le lendemain, on va acheter la même chose (soit ce doux gilet déniché par Punky B), et on s'en veut, un peu, après. Je suis donc ravie... [Lire la suite]
Posté par Gall à 13:51:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
08/07/07

"Love is in the (h)air" (John Paul Young)

Ca ne devait plus arriver. Je me l'étais promis, je le LEUR avais promis, la main sur mon Rolling Stone et la mine solennelle, telle Christine Boutin au matin de sa prise de fonction. C'était fini, je ne les confierai plus à ces criminels au coup de ciseau facile, j'allais prendre soin d'eux. Et puis, un lundi gris, un lundi d'ennui, je passe devant cette vitrine Biguine et je me dis : "allons, et si on se refaisait une frange?"  Une fille normale et bien dans sa tête ne se demande pas cela un 2 juillet. Juste avant la... [Lire la suite]
Posté par Gall à 18:49:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]