Les Grandes Filles Mode'lles

Futile, utile, bien dans ta ville

04/12/07

"The sound of your name" (Charles Aznavour)

Ou comment on se rend compte que Micheline Dax, finalement, est une grande dame courageuse *EDIT : les liens fonctionnent, yipee* Vanessa Bruno n'aurait sans doute jamais fait carrière si elle s'était appelée Micheline Martichou. C'est terrible, mais c'est comme ça. Le destin ne tient pas à grand chose, une grand-mère autoritaire à qui il faut absolument faire plaisir, un pari entre potes un soir de Cinzano Party, et un être même pas né (Gudule, Micheline, Schlomo) paie les pots (de vin) cassés. Résumons nous, car j'en ai perdu... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:10:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

03/12/07

"Jacadi" (Christophe Willem)

Ou comment je vous aide à dire adieu à votre blouson de cuir jusqu'à mars prochain sous le haut patronage d'une Tortue On m'a vue dans le Vercors, sauter à l'élastique. Voleuse d'amphores, au fond d'une crique. On ne m'a pas vue faire la cour à des murènes, en revanche, mais parcourir Gala, cette semaine, et on a été surpris. Dans Gala, on apprend tellement de choses, Linda Hardy potentielle nouvelle première dame de France, "L'amour est plus fort que tout" entre Christian et Adriana Karembeu, Olivia Ruiz a 40 paires de... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:04:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
30/11/07

"VIP" (Philippe Katerine)

Ou le chapitre 6 de "La Vente Presse pour les Nulles", pour les moins nulles et pour celles qui passent par là et qui du coup, reviendront demain Chapitre 6 : savoir crâner Plus fort que les barrages de sécurité de Brégançon ère Sarko, plus prisé qu'une montée des marches le soir de la clôture du Festival de Cannes, plus venteux qu'un trekking en chapka Prada dans la banlieue de Rovaniemi, la vente presse Isabel Marant, 18e du nom, où une grande fille réussit à s'infiltrer une opening matinée de presqu'hiver. A la... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:01:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
28/11/07

"Si tu disais" (François Breut)

Ou comment je poursuis mon histoire d'hier par un babil d'aujourd'hui que j'insère tel un codicille suspensionné à mon chapitre 5 de La Vente presse pour les Nulles Si je disais, les sacs, demain,  j'arrête, tu ne me croirais pas, l'internaute. Et tu aurais raison, malgré ton impudence. A mon poignet d'Achille, depuis samedi, le sac ultime (voilà pas que j'ai dit ça de Billy by Jérôme Dreyfuss la semaine passée, et je recommence, et alors, je te demande quand t'arrête de cloper? Le 1er janvier? Je suis cruelle). Flash back... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:04:00 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
27/11/07

"High hopes" (Frank Sinatra)

Ou comment je reprends le Guide "La Vente Presse pour les Nulles" là où je l'avais l'aissé, c'est à dire sur un sac Erotokritos Chapitre 4 : Savoir renoncer De hautes espérances, j'avais mis en cette vente presse Erotokritos. Couru par monts, couru par vaux, pour rallier à pied le Taj-Mahal, un local vers République, là où enfin, ça devait se faire, mon Chypriote et moi. Devant la porte, il y avait Angie, la fille qui pointe son carton avant même que la collection ne soit cousue et qui en plus, sait partir sans rien... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:01:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
26/11/07

"Girls" (The Beatles)

Ou 15 filles, une créatrice, plusieurs possibilités Elles ont apporté des bonbons. Parce que les fleurs, c'est périssable, puis les bonbons c'est tellement bon, bien que les fleurs soient plus présentables. Coquelicots pour miss Cily, coca qui pique pour la gente Fanny, 15 blogueuses triées à la volée ont applaudi, samedi, la 1re vente en appartement de la Fée. Comme fallait faire quand même comme si c'était VIP, ben les 15 heureuses élues ont attendu en bas 15 minutes qu'on leur ouvre la porte. Les créatrices, ça aime faire genre.... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:00:00 - - Commentaires [42] - Permalien [#]

23/11/07

"Bills, Bills, Bills" (Destiny's Child)

Ou comment j'ajoute un chapitre 4 totalement pas prévu au programme sur ordre de mon éditeur Brun à ce guide de la Vente Presse pour les Nulles Chapitre 4 : savoir renoncer Hier matin, tandis qu'Albert Michaud reprenait son service clope de maïs au bec au volant de son Corail, dans les quartiers Est de Paris, une fille, grande, tagguait sur les murs de la vente presse dont ellle venait de sortir : "Isabel M. m'a tuer". Isabel, au bic noir qui marque pas j'écris ton nom car trop de portants, trop de jupes, trop de... [Lire la suite]
Posté par Gall à 13:25:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
22/11/07

"Red alert" (Basement Jaxx)

Ou comment je poursuis mon guide "La Vente Presse pour les Nul(le)s " bientôt édité chez J'suisFashionetjemesoigne Editions. Chapitre 2 : être vigilante Parce que les plus belles choses ne sont pas devant vous. Non. Les plus belles choses, elles sont déjà aux bras de Camille,  sur les grosses fesses de Michèle ou autour du cou de Chloé. En vente presse, un seul mot d'ordre : la récup'. Lieu : Boulevard de la Bastille. Cible : Jérôme Dreyfuss. Malgré la grève, le boulot, le froid, Jérôme me voilà. Et c.... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:00:00 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
21/11/07

"Beauty on the fire" (Natalie Imbruglia)

Ou comment je propose un intermède zen et relaxant (mais sadique) dans la furiosité sourde des ventes presse, et je révèle le secret de ma frénésie de shopping Attention, grande première. Tapis rouge, boule à facette, Champomy et robe Alain Manoukian de sortie, aujourd'hui, je cause beauté. On m'y a un peu poussé, faut dire. On s'est dit, dans des hautes sphères, que je ferais mieux de soigner un peu ma peau, à 25 balais, qu'est ce qu'elle fiche cette grande duduche. On a sûrement lu, aussi, ma plus belle confidence beauté,... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:01:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
20/11/07

"No surprises" (Radiohead)

Ou encore et toujours la Vente Presse pour les Nulles Chapitre 2 : savoir trier Monique n'aime pas particulièrement la peau de bison. Monique n'a jamais vraiment perçu l'utilité de jambières dans sa garde-robe, Monique va au boulot en ballerines et en trench c'est bien comme ça. Mais quand Monique a vu que ces cuissardes en peau de bufle faisandé siglées Prada ne coûtaient plus que 150 euros au lieu de 350, Monique a tout de suite changé d'avis. Monique s'est dit qu'elle n'avait rien pour aller cueillir les bolets safranés, le... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:06:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]