Les Grandes Filles Mode'lles

Futile, utile, bien dans ta ville

11/10/07

"Where the girls are" (The Gossip)

Elle s'appelle Anna et elle est activement recherchée par le Tout Paris. Les lookées du booty l'ont déjà adoptée, la grande gigue qui vous parle se tâte encore et s'est visiblement fait griller. Tout de même, je vais faire les présentations : Anna, (qui est sold out comme fille, je précise pour les pressées qui voudraient la rencontrer rapidement) Les filles,   On ravale sa langue, on n'est pas à Ploucland ici mais chez Gérard Darel, le meilleur ami de nos mamans (n'est ce pas, Marie, la reine des Sue... [Lire la suite]
Posté par Gall à 00:00:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]

09/10/07

"City Girl" (Tegan and Sara)

Cette fois-ci, c'est à elle que j'en veux. C'est elle, la coupable, monsieur le banquier. "Anna Corinna", franchement ? Jusqu'à ce week-end, je m'en souciais autant que du divorce de Flavie Flament. J'avais bien entendu ci et là ce nom, certes. Pas assez titillée pour aller chercher à quoi ressemblaient ses créations. Je suis sage, monsieur Duchaumier, je ne vis pas au-dessus de mes moyens de grande fille à petite bourse. Mais elle, là, elle nous a entretenu avec moultes tentations photographiques du talent de l'annakarina... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
08/10/07

"Tell me I'm wrong" (Eskobar)

Blogueuses, blogueur(s), Gaspard U., Daria A., on nous ment, on nous spolie. Jusqu'ici, j'ai toujours reconnu qu'Angelina Jolie était jolie. Que la Grande Sophie était bien grande, que Ségolène Royal n'avait rien d'une manante. Mais quand je suis entrée pour la 1re fois dans le Bon Marché, rive gauche à Paris, je me suis dit qu'il y avait sévère entourloupage sur la marchandise. Que les gants en laine sans marque à 70 euros, c'était un peu nous faire prendre du pâté Hénaff pour de la terrine du Barry. Soit, d'une Marie-Peggy je... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
03/10/07

"Maman a tort" (Mylène Farmer)

Ou comment il est question tout de go de ma mère, Sandro, Robocop et la 4e Dim'ension Une journée avec ma mère, beaucoup ne s'en relèverait pas. La 7e compagnie, nenni, de la gnognotte à côté. Apocalypse now puissance 10, Super Mom, avec la charge des hélicoptères et tout le tintouin, voilà, vous y êtes. Aussi, quand ma Man' chérie m'a demandé, avec son plus beau sourire du dimanche : "Tu m'emmènes à la vente Sandro chez NGR?", j'ai d'abord blêmi. Dégluti. Souri. Réfléchi. Puis mes yeux ont échoué sur la parure Dim Osmose... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
01/10/07

"You got me" (The Roots featuring Erikah Badu)

Ou comment je devais acheter une table basse et je repars avec des fringues mais après tout j'ai pas à préciser ça Le diable s'habille en sweater pourpre Prada, ou c'est tout comme. J'le sais, j'l'ai rencontré. Quand je suis entrée dans son antre, une boutique Comptoir des Cotonniers du Marais, il ne m'a laissé aucune chance. Je n'allais rien acheter, juste montrer à ma mère comment elle pouvait accessoiriser l'écharpe que nous venions de lui offrir. L'histoire devait s'arrêter là, un ptit tour et puis s'en va, mais il m'avait vue... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:00:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
28/09/07

"Get rich or die tryin'" (50 Cent)

Ou comment je poste vite fait parce que vous me manquez trop mais ma mère m'accapare et bientôt elle partRien à redire, je ne trouve plus les mots. Modèle parfait (babies à talon), hauteur parfaite (5,5 cm, c'est déjà beaucoup pour une grande fille comme moi), couleur parfaite (noir c'est noir), le fashion sans faute. 20/20, l'ABC d'APC.Une seule annotation, en marge : "le prix laisse à désirer" (250 euros). Je veux les mêmes. En moins cher. Donc ... "Les FILLLLLLLLLLLES!" Ah, sinon, parce... [Lire la suite]
Posté par Gall à 18:25:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

26/09/07

"Old Times" (El Presidente!)

Rien ne va plus dans mon si grand monde. Il y a peu, je vous narrais mon incursion dans les boutiques pour homme, et me voilà désormais avec un sac de monsieur au poignet. L'amour du risque ("Jonathan et Jennifer, les justiciers milliardaires", comme ça c'est fait) chevillé au corps, j'ai poursuivi mon exploration de mes fashion interdits. Samedi, je me suis hasardée dans une boutique de fripes, et me voilà désormais avec un sac de mémé à l'épaule. Ma révolution porte un nom : Omaya*. Les fripes et moi, on a toujours eu... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:05:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
25/09/07

"Mon cabas au Canada" (Line Renaud)

Ou comment je détourne salement un titre de chanson pour gagner du temps et parler plus vite de ma chère Vanessa B. (qui aime peut-être le Canada, mais faut lui demander)Je vais vous entretenir rapidement aujourd'hui. Ce n'est pas que je vous aime plus, bien au contraire (dans mes bras), c'est que y'a ma mère qu'a débarqué et que c'est moi en pire, donc je gère, et que y'a pas 36 choses à raconter sur le sujet que j'ai choisi. Il ne vous avait pas échappé que votre cabas Franprix /Tati / Monoprix en plastique dur (parce que les sacs... [Lire la suite]
Posté par Gall à 08:05:00 - Commentaires [43] - Permalien [#]
22/09/07

"Everyday now" (Texas)

Normalement, je ne devrais pas être là. On se voit trop, vous et moi, mon Brun commence à "buder". Mais la douce Melle E m'a fait culpabiliser, hier, avec son altruiste "dommage que seules les Parisiennes puissent profiter de ton bon plan". Pff. La provinciale en moi a dégluti, la mine effrontée comme, et aussitôt réagi : "Mais quelle boutique peut-on trouver partout en France?", et aussi sûr que M. Pokora est un chanteur, elle a pensé suédois (comme d'autres mâchent suédois, "krichprollches",... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:10:00 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
21/09/07

"Leather" (Tori Amos)

Christian Dior m'a écrit hier. Il m'a écrit, sur un joli bristol, qu'il avait le plaisir de me faire découvrir son nouveau Mascara-Diorshow-Black Out-Mascara-volume-spectaculaire-noir-intensité-khôl et que pour m'initier au maquillage des podiums, j'avais rendez-vous dans ma parfumerie. Christian Dior est un chic type. Christian Dior écrit beaucoup de choses sur des petits bristol, aussi, il est fabuleux un peu. Mais sous ce déluge de Aypinesse, je reste une grande fille simple et généreuse. Vous vous rappelez que je vous avais parlé... [Lire la suite]
Posté par Gall à 09:25:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]